AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Contexte   Jeu 6 Jan - 0:26


• Contexte •
« Nous jouissons de ce que nous offrent les Dieux »

"Lorsque le sang aura coulé, que les vies seront sacrifiées, les dieux honoreront et récompenseront ceux qui ont tous sacrifiés. Les mortels auront l’ultime récompense: l’immortalité."


Dans leur générosité, les Dieux ont récompensés tout être humain qui avait donner de sa personne au monde. Les Héros majoritairement. Ils avaient sacrifiés vie et famille, et ils méritaient bien d’avoir quelque chose en retour. Bien longtemps après l’ère de ces Héros, les Dieux les ramenèrent à la vie, à l’âge où ils avaient connus la gloire. Ils avaient été choisit pour vivre sur l’Archipel des Oracles.

Cette Archipel, est composé de l’île de Délos à l’Est, l’île de Phtyie à l’Ouest et du domaine des Amazones au Sud. Au centre de tout cela l’île nommée Terre des Oracles fut créée par les dieux. Les héros ne furent pas les seuls à être choisi, les Amazones aussi dont leur domaine avait été déplacé et mit sur l’eau créant une petite île, ainsi que nombre de créatures mythologiques.
Cette Archipel et synonyme d’Utopie pour les dieux, et tous les êtres divins en ont fait leur chez soi, mélangeant les héros devenus immortels, les nymphes, sorcières et amazones.

Mais les Dieux ont-ils bien fait de créer leur Utopie ou d’être généreux, la nature avide et destructrice de l’homme ne pourrait-elle pas renaitre et tout détruire??


© Le Staff de "Terres des Oracles". Toute copie totale ou partielle est interdite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net
 

Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres des Oracles :: Corbeille-
Sauter vers: