AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Messages : 21
Date d'inscription : 14/02/2011
Localisation : Sous tutelle alternative.

MessageSujet: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Sam 19 Fév - 16:55


Ah ! Ça faisait tellement longtemps. Tellement de temps que Dionysos n'était pas venu sur l'île des Oracle. En fait, cela ne faisait même pas trois lunes que le dieu n'avait pas rendu visite à ses nymphes et à son fils. Mais, l'ambiance festif qui y régnait lui manquait et dès qu'il partait pour plusieurs jours, il avait l'impression d'avoir laisser sa vie derrière lui. En ce moment, ce n'était pas vraiment qu'on avait besoin de lui mais Dionysos évitait de partir trop vite. Déjà des jours que la citée s'était mit à fleurir. Les plantes et les récoltes n'avait jamais été aussi bonnes et les villageois avait décidé de remercier les dieux en faisant une fêtes qui allait durer plusieurs jours. Les habitants de la Citée d'Or n'avait pas totalement tord... Depuis l'arrivé du dieu des récoltes s'était installé dans les environs, il était vrai que la nature devenait abondante. Il faut dire que les nymphes et les faunes ce sont, eux aussi, mit à squatter les environs.

Alors, ce soir, grande fêtes et presque tous les hommes de la ville étaient conviés. Il était normal que Dionysos aussi y aille, avec le plus grand plaisir. Il voulait s'amuser et qui disait fête, disait dieu. Il espérait rencontrer une immortelle... Entres eux, ils se reconnaissaient assez facilement. Chacun sentait les pouvoirs de l'autre alors que les mortels, eux, ignoraient que les divins se mêlait à la foule. Quoi qu'il devait un peu s'en douter, sinon, qu'elle serait l'intérêt de faire des fête, un culte religieux ? C'est dans cette optique que Dionysos souri, en voyant les villageois préparer le grand banquet. Il regardait tout le monde s'activer comme une fourmilière alors que la nuit était en train de tomber. On commençait même à perdre de vue Hélios qui atterrissait au loin sur l'horizon de la mer.

Notre bon dieu fêtard avait préférer attendre sur la plage alors que Artémis était visible dans le ciel. Un croissant de lune brillant qui s'élevait dans la voûte céleste. Et comme des gouttes d'argent dans l'encre noir, quelques étoiles apparaissaient. Les constellations de se formaient et la citée étaient maintenant éclairé par des flambeaux qui étaient prédisposer dans presque chaque ruelles. Et puis, arrivé sur la grande place, une grande estrade était posé où jouait des musiciens. Tous aussi beaux les uns que les autres. A croire que les dieux ne permettaient pas que l'on souille l'île des Oracle avec de vieille épave que personne ne veut. Les gens commençait à danser, à chanter, à boire et certains même avaient déjà atteint un état d'ivresse incroyable. Dionysos aussi commençait à boire. Personne encore ne l'avait reconnut (et peu allait e reconnaitre) et c'était bien ainsi. Il allait parler à quelques hommes, peu de femmes étant présente au festival. Beaucoup d'entre elle était resté chez elles, peut-être par habitude. Cela prouvait que même si les femmes étaient invités aux fêtes grecque, elles n'y voyaient aucun intérêts. Quoi que, certaines s'amusaient et n'hésitaient pas à aller vers les hommes, si elles n'étaient pas accompagnées.

Pour l'instant, Dionysos se contentait d'admirer la fiévreuse atmosphère de la fête. Il regardait comment elle se déroulait, étant prêt à intervenir au cas où cela partait en biberine. Ce qu'il aimait, c'est qu'il pouvait se mêler à la foule sans que personne ne le reconnaisse. Il était inconnu, simplement villageois de la citée ou encore voyageur qui s'était arrêté profitant de la fête pour se poser. Allez savoir ce qu'il dirait si on lui posait la question. En tout cas, le fait d'être un étranger dans cette populace le réjouissait et il pouvait admirer, sans crainte les jeunes femmes qui, dans leurs danses, faisaient voler leurs robes souples, laissant entrevoir leurs fines et longues jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Sam 19 Fév - 18:57


    La fête!! Un mot qui faisait réagir toute nymphe. J’étais une épouse une reine mais une fête se passe jamais sans des êtres divins comme des nymphe ou autre. En tant que Nymphe des eaux, de devait d’y aller. Et entre nous cela me ferait le plus grand bien d’y aller. Me défouler, m’évader, ne plus pensée à mes malheurs, le bonheur pendant quelques heures. La cité d’Or donnait une fête en l’honneur des Dieux pour les remercier de la récolte abondante ( dans ce cas c’était Déméter qu’il fallait remercier) mais passons. J’avais attendue la tomber de la nuit, pour être sûre que j’avais fait tout ce que je devais faire. Ainsi ma journée finit je pouvais aller m’amuser un peu.

    Je commençait à connaitre cette île très bien. Le reste de ma famille y habitait, et comme j’allais souvent les voire bah je connaissait un peu l’endroit. J’avais revêtu une tunique rose pastel, transparente au niveau des jambes, mes cheveux laisser au vent avec des perles dedans. Les festivités avaient déjà commencer. J’espérais croiser Achille ou encore mes sœurs ou cousines. C’était toujours mieux de s’amuser à plusieurs, plus on est de fous plus on rie!! Je me faufila dans la foule, prenant au passage un vers de vin. Cela allait être une bonne soirée, oué même très bonne à mon avis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net


Messages : 21
Date d'inscription : 14/02/2011
Localisation : Sous tutelle alternative.

MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Sam 19 Fév - 19:25


La nuit en elle-même était fraiche, douce mais avec la fête et l'immense feu de joie qui brûlait sur la place centrale, il faisait une chaleur à coupé le souffle. En tout cas, Dionysos lui, avait chaud. Il n'en pouvait plus ! En même temps, il passait son temps en danser, à rire, à jouer. A chaque pas de danse, il changeait de partenaire au point de ne plus se rappeler de leurs visage mais aucune immortelle au point qu'il finit par s'ennuyer et s'arrêta bien vite pendant un un intermède.

Il allait se rasseoir à un banc, sur le côté et regardait continuer les gens danser. Ils étaient tous heureux, la moitié ivrogne. Les bonnes cultures n'étaient qu'une excuse pour pouvoir faire a fête. N'allez pas me dire qu'il y avait besoin de faire une fête de plusieurs jours pour célébrer un dieu ? Non, ces mortels étaient de sacrés acteurs ! En parlant d'acteur, il devrait y avoir une représentation dans peu de temps. Encore une occasion de flemmarder et d'abandonner toutes tache importantes, soulignant le fait que c'est pour que les dieux soit contents qu'ils stoppaient leurs activités les plus laborieuses.

Dans ses pensées, Dionysos n'avait pas vu cette femme se mêler à la foule. Elle non plus ne l'avait pas remarqué. Allez savoir si elle le connaissait. En tout cas, lui la connaissait. Une beauté pareil, Dionysos pouvait les sentir à une lieue. En plus d'être une nymphe aquatique, c'était la femme de son oncle Poséidon. Autant dire pas n'importe qui. Dionysos, étonné de la voir ici l'observa un temps. On aurait dit qu'elle cherchait quelqu'un, un verre de vin à la main. Si elle cherchait bien quelqu'un, elle allait trouver ! Dionysos se leva, visiblement enthousiaste. Il se fit discret pour s'approcher d'Amphitrite. Lorsqu'il fut à bonne distance, il la rejoint, lui prit la main et l'entraine parmi tous les danseurs. Il espérait que l'effet de surprise soit réussit et il l'avait amener à danser avec lui, sans même lui demander son avis.

Enfin, après un allé retour sur la place, à danser comme un possédé, il lâcha la main de la reine, espérant n pas l'avoir trop brusquer. Pendant que les musiciens voyait quel serait la prochaine musique entre eux, Dionysos s'inclina poliment devant Amphitrite, un sourire taquin aux lèvre.

"Excusez-moi, je suis peut-être trop avenant ?"

Dionysos se demandait vraiment si elle le connaissait. Ce serait amusant si la nymphe ne l'aurait pas reconnut. Enfin... Il y avait beaucoup de chance qu'elle le connaisse, ne serait-ce parce que presque toute les nymphes avaient déjà assisté au cortège de Dionysos. Par précaution, il ne se présenta pas, voulant savoir si elle savait qui il était et finit par tendre la main, toujours en arquant son immense sourire de satisfaction, lorsque les musicien se remirent à jouer de la musique.

"M'accorderiez-vous une nouvelle danse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Dim 20 Fév - 16:52


    Je me mêlais joyeusement à la foule, le sourire au lèvres. Mais j’étais là que depuis quelques minutes et quelqu’un me prenait par la main. Me retournant je reconnu mon neveu Dionysos. Pas étonnant de le voir là, dés qu’il avait une fête ou un événement de se genre il était toujours dans le coin. C’était aussi sûre que de trouver un être comme moi. Je me laissa entraîner, il allait pas me faire du mal, juste s’amuser avec moi. C’était un dieux loin d’être violent ou mauvais, je craignait rien avec lui. Sauf peut être de finir avec des verres de vins dans l’estomac!! Mais j’avais de la chance l'alcool n’avait aucun effets sur moi. L’avantage d’être une nymphe!

    "Excusez-moi, je suis peut-être trop avenant ?"

    - Cela aurait été surprenant te connaissant Dionysos. Si cela aurait été le cas-tu l’aurait sût. Je suis pas du tout surprise de te voire ici. Ta femme le sais?? Je suis sûre que cela ferait pas de mal à Arianne de s’amuser un peu….

    "M'accorderiez-vous une nouvelle danse ?"

    -Pourquoi pas, après tout tu est le seul à me le proposer.

    J'eue un sourire plein de de malice, la soirée était à l'amusement. Et quoi de tel de le fair avec un dieux dont c'est sa spécialité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net


Messages : 21
Date d'inscription : 14/02/2011
Localisation : Sous tutelle alternative.

MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Dim 20 Fév - 23:18


Le suspence fut de courte duré. A peine la conversation entamé qu'Amphirite prononça son nom, prouvant bien que si chez les mortels, ils était méconnaissable, ce n'était pas le cas pour les immortels. Même si l'effet de surprise était raté, Dionysos fut tout même flatté dans son ego. Il ne voyait pas Poséidon très souvent, lui qui était toujours affairé dans ses soucis de gestion sous-marines, et encore moins sa femme qui devait rester le plus souvent en compagnie de sa famille. Mais la flatterie fut, elle aussi de courte durée puisqu'Amphitrite passa tout de suite, a un autre sujet. Ariane. Malgré tout l'amour qu'il portait pour elle, il ne pouvait pas l'obliger à le suivre partout. Surtout qu'elle préférait largement rester auprès de sa famille que de s'embidonner sur l'Olympe où on entendait toujours les mêmes conversations. Aussi, il ne l'obligeait à rien, après tout elle faisait ce qu'elle voulait.

Dionysos, baissa la tête, faisant mine d'être confus et souriait chichement à la remarque que la reine océanique. Ce genre de réflexion était tout à fait déplacé mais il n'osait de n'être encore plus impudent que la nymphe en lui faisant remarquer cet écart. De plus, état le femme du frère de son père (son oncle, oui) il lui devait un certain respect même si ce n'était pas vraiment les liens familiaux qui l'avait fait taire mais plutôt le contexte. Après tout, en pleine fête, inutile de faire partir les chose à veau l'eau...


"Disons qu'elle préférait rester parmi les siens plutôt que de supporter ma constante effervescence..."

Dionysos reprit la main de sa partenaire pour reprendre la danse de plus belle. Ils tournèrent pendant un bon moment, s'amusant, riant. Les paysage semblait tourner sur lui-même, les gens n'existaient plus. Il n'y avait que la musique, les deux danseurs, le grand feu qui illuminait la place centrale se trouvant sous la lumière des étoiles. La valse dura ainsi pendant plusieurs minutes, peut-être plus. Lorsqu'ils arrêtèrent de danser, Dionysos était à bout de souffle. Il respirait fort, tentant de rester le plus digne possible et attira Amphitrite hors de la horde de villageois qui semblait de plus en plus déchainé, sous l'effet de la musique et de l'alcool. Le dieu de la fête offrit à sa tante un nouveau verre de vin, tout en continuant à lui sourire. Il l'invita, muet, à s'asseoir un peu sur le banc, en face du troupeau que formait les danseurs mortels (et immortels si certains eurent décidé de se joindre à la fête).

"Dites-moi. Je ne voit pas votre mari. Vous a-t-il vous aussi délaissé le temps d'une nuit ? Il est étonnant que mon oncle ait délaissé une beauté pareil."

En disant cela, il se permit de déposer un furtif baiser sur la mains de la reine. Évidemment, n'importe qui aurait prit ça pour du rentre dedans. En réalité, pour Dionysos qui était plutôt direct et franc disait ça sans réfléchir et trouvait anormal que Poséidon ne veillait pas sur sa femme. D'ailleurs, à part sur ses foutues poissons, il ne veillait pas sur grand chose et il avait de la chance d'être tomber sur une femme fidèle qui le respectait. Dionysos, reprit son souffle et après avoir respiré une bouffé d'air, soupira profondément en regardant autour de lui. Les musiciens commençaient à fatiguer, les mortels à perdre toute civilités et la fête tournait rapidement à la grosse cuite (comme presque toutes les festivals d'ailleurs). Il grimaça, visiblement gêné par le vacarme assourdissant que provoquait les villageois. Finalement, il esquissa un grand sourire, et prit le sac qu'il avait laissé sur le côté depuis le début ainsi que son verre et celui de la partenaire de la soirée. Enthousiaste, il partit un peu plus, marchant à reculons, face à Amphitrite.

"Venez ! Nous serions mieux ailleurs."

N'importe qui trouverait la fusion des cries des gens et la musiques mal joué assourdissant. En tout cas, ses pauvres oreilles n'en pouvaient plus et il était à parié qu'il en était de même pour sa tante. Aussi, il voulait un peu se balader, pendant que les rues étaient déserte. La nuit, le calme de la citée était autrement plus relaxant.

"Du port, on entend encore la musique du festival et on peut voir les braises volants vers le ciel du grand feu. Venez, vous verrez, c'est agréable !"

Dionysos semblait comme un enfant, voulant montrer son jouer préféré à ses parents. Il tendit un verre vers Amphitrite, espérant qu'elle se lèverait au moins pour le suivre. Lui, il n'aura qu'à la prendre, bras dessus, bras dessous pour l'emmener écouter le silence de la Citée d'Or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   Dim 27 Fév - 16:05


    Il était que même si Ariane et Dionysos s’aimait et étaient très complémentaire, ils avaient des traits qui les opposait. Ariane était calme posé et réfléchit, alors Dionysos lui était plus spontané et naturel. Cela me fit sourire, cela était souvent chez les couples, à la fois opposer et complémentaire.

    On était reparti à danser, tournoyant, sautant, et s’enivrant. Le Dieux du vin en était même essouffler, quand à moi j’y était moins j’étais née pour ça. L’alcool, la fête et le sexe étaient les trois choses que fondamentalement une nymphe utilisait sans modération. On craignait donc aucun des désavantages de ses trois plaisirs. On avait des défauts mais ils étaient ailleurs.

    "Dites-moi. Je ne voit pas votre mari. Vous a-t-il vous aussi délaissé le temps d'une nuit ? Il est étonnant que mon oncle ait délaissé une beauté pareil."

    -Il ne sais pas que je suis ici. Et puis il tellement occupe, entre son devoirs et ses maitresses, dis-je avec un ton dure pour le dernier mot. Cela fait bien longtemps qu’on n’a pas eue de moment à nous alors je prend des moments à moi!!

    "Du port, on entend encore la musique du festival et on peut voir les braises volants vers le ciel du grand feu. Venez, vous verrez, c'est agréable !"

    Je me leva, toujours souriante, suivant Dionysos qui me faisait face tout en marchant. J’étais pas du genre contrariante. Il voulait m’emmener au port, pourquoi pas!! Je pris le verre qu’il me tendait, encore un verre de plus!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Encore un verre ! Je suis pas assez sobre ! [Free]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres des Oracles :: Corbeille-
Sauter vers: