AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   Lun 14 Fév - 2:35




Esope
« Si par nature, l'homme est une bête de sexe, j'ai toujours eu des animaux de compagnie. »


feat. Ole Sorensen

© miseryangel

Demi-dieu • Fils de Dionysos et d'Althée



• Ceci n'est pas une histoire ordinaire •
ceci est mon histoire...

Dionysos tomba sous le charme d’Althée, reine de Calydon et de cet amour naquit une fille, Déjanire qui fut adoptée par l’époux d’Althée, Œnée. Par la suite Althée eut trois enfants de son mari : Méléagre, Mélanippe et Agélas. Elle adopta Tydée fils d’Œnée et de Péribée. Ce n’est que quelques années plus tard que naquit Esope. Cependant Althée ne le présenta pas à son époux ou à ses frères et soeurs, sachant que le désire du pouvoir et du trône de Calydon enclencherait des combats entre ses quatre fils, de même qu’elle craignait la colère d’Œnée.
Esope fut donc confié par Althée à une de ses servantes. Celle-ci l’éleva sans jamais lui dire qu’il était fils d’une reine et d’un dieu (elle n’avait d’ailleurs aucune idée de qui pouvait être son père). Cependant elle nia être sa mère de sang et Esope ne chercha pas à en savoir plus jusqu’à l’âge de quatorze ans. Age ou il semblait avoir déjà trouvé son but : visiter toutes les couches de la Grèce et âge ou il se montrait déjà incapable d’avoir une once de responsabilité.
Malgré tout sa mère lui avoua qu’il était le fils de la reine Althée. Se savoir prince ne fit qu’accroître l’arrogance et la fierté d’Esope qui se rendit chez sa mère dans l’idée de lui montrer qu’il existait toujours et voulait sa part d’héritage. Ce n’était encore qu’un enfant écervelé qui n’avait pas idée des conséquences que pourrait avoir cet acte. Bien que sa mère le renia il ne se lassa pas de venir la voir, la harcelant pour qu’elle le reconnaisse comme son fils. Il rencontra un jour avec qui il partagea sa couche facilement et sans lui avouer qu’il était son frère, croyant être amoureux d’elle ; puis plus tard de Méléagre qui ne fut qu’une rapide aventure sans aucun sentiment partagé.
Esope cessa de demandé à sa mère de le reconnaître officiellement comme son fils lorsqu’il comprit qu’il risquait sa vie s’il voulait régner sur Calydon, et surtout qu’il devrait se battre contre ses frères. Etant un garçon dont la paresse était le second mot maître (le première étant bien entendu ‘sexe’ ou ‘forniquer’) il demanda simplement à savoir qui était son père. Lorsqu’il apprit que ce n’était autre que le dieu Dionysos l’orgueil d’Esope gonfla un peu plus : il n’était pas donné à tout le monde d’avoir un père dieu du vin et de l’ivresse, de la comédie et de la tragédie. Cela ne lui mit en rien plus de plomb dans la cervelle, loin de là.
Quelques années plus tard Dionysos rencontra son fils et tenta de mater sa fougue et tenta de lui enseigner divers choses. Cela se montra un cuisant échec. Si Esope n’était pas complètement idiot, il ne le montrait pas préférant faire la fête plutôt que de s’instruire.
Lassé par l’attitude de son fils, Dionysos le laissa sur l’Archipel des Oracles où il savait qu’Esope aurait une vie tranquille.





• Je ne suis pas n'importe qui •
je suis comme je suis...

Extraverti ♦️ Ouvert ♦️ Vicieux ♦️ Immoral ♦️ Lubrique
Nombriliste ♦️ Arrogant ♦️ versatile ♦️ Narcissique ♦️ Capricieux
Au plus grand désespoir de son père Esope ne semble pas avoir beaucoup de grandes capacités qui pourront faire de lui autre chose qu’un Casanova de la Grèce à cette époque.
Le jeune garçon a hérité du don de Dionysos étant celui de la maîtrise des instruments. Depuis tout petit il avait une familiarité avec tout ce qui touchait à la musique, et arrivait à légèrement envouter les esprits lorsqu’il jouait. Mais s’il était doué, il n’exerça jamais plus qu’il ne l’aurait dû cette qualité. Quand Dionysos le prit sous son aile, ce fut cependant une des rares choses qu’il parvint à améliorer chez Esope. Le garçon suite à l’enseignement de son père devint un musicien d’un niveau rare et parvint à envouter les esprits de ceux qui l’écoutent lorsqu’il joue. S’il parvint à hypnotiser légèrement les êtres humains, il ne parvient pas à leur faire ressentir ou faire ce qu’il souhaite de manière précise. Qu’à cela ne tienne, ce qu’il sait faire lui convient largement.
Esope est un bon à rien paresseux, cependant il n’est pas idiot, loin de là. Il joue simplement à l’imbécile car ne veut pas qu’on attende quoi que ce soit de lui. Ce jeu commença d’ailleurs à la fin de son enseignement pédéraste. Avant, à l’âge de douze ans il reçu l’éducation (et ce qui va avec) d’un pédéraste, apprenant ainsi à devenir un chasseur adroit et un combattant courageux. La pédérastie formait l’élite des citoyens. A la fin de son enseignement Esope reçu les honneurs dus à sa renaissance sociale. Il reçu bien entendu le bœuf, l’armure et la coupe. Mais pour une raison inconnue Esope décida que copuler était réellement plus amusant que de ce battre pour devenir un héro.




• Derrière l'écran •
je ne suis qu'un mortel...



Prénom/Pseudo: Esope
Âge: 16 ans
Présence sur le forum: 5/7
Double compte: Pas encore, mais ça ne saurait tarder.
Code du règlement: By Amphi
Autre chose? J'ai atterris ici grâce à Didi / Arès



Dernière édition par Esope le Mer 16 Fév - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Messages : 21
Date d'inscription : 14/02/2011
Localisation : Sous tutelle alternative.

MessageSujet: Re: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   Lun 14 Fév - 23:02


Bienvenu fiston o/
J'ai hâte d'établir le lien "père/fils" avec ton bel étalon UwU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Re: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   Lun 14 Fév - 23:24


Bienvenue Mister tous bizard O_o


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net


Messages : 2
Date d'inscription : 14/02/2011

MessageSujet: Re: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   Mer 16 Fév - 10:47


@Didi: Merci papa \o/ Moi aussi j'ai hâte de voir ce que ça va donner... (quelque chose de tordu je suppose 8D)


@Amphi:
Merci Madame Toute Bizarre, d'ailleurs ma fiche est validée =)


Et par simple curiosité, pourquoi est-ce que le smiley qui valide mon code est le cadavre d'un smiley agonisé avec une mouche qui lui tourne autour? Je me sens... vexé ._. (/!\ A ne pas prendre au premier degré hein...)[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Staff •• Champion de Corinthe
♦ Protégé de Perséphone ♦

avatar



MessageSujet: Re: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   Mer 16 Fév - 20:53


Yep tu est validé^^ n'oublie pas de rescencer ton vava Wink


j'avais envie de mettre se smiley XD


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://landsofgods.1fr1.net

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !   


Revenir en haut Aller en bas
 

Le sexe sans amour n'est pas toujours drôle... Mais c'est plus drôle que l'amour sans le sexe !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terres des Oracles :: Corbeille-
Sauter vers: